L’Histoire du petit bossu

L’Histoire du petit bossu

Un conte des Mille et Une Nuits

Le petit bossu chante si bien qu’un cordonnier musulman l’invite à partager un repas. Mais hélas le petit bossu s’étouffe sur une arête de poisson et en perd la vie. Terrifié d’être accusé de meurtre, le cordonnier met le blâme sur un médecin juif, qui a son tour accuse un marchand chrétien et ainsi de suite. Cette cascade de blâmes tombe en finale sur un pauvre innocent, qui est accusé de meurtre. Mais la méchanceté humaine n’a d’égal que sa bonté…

Ce conte humoristique en apparence léger décrit le processus de construction d’un bouc émissaire et les conséquences de la déresponsabilisation, mais nous montre aussi le chemin pour s’en sortir dans une finale pleine d’espoir.

Bande-annonce du conte

La conteuse : Oro Anahory-Librowicz

La double passion d’Oro Anahory-Librowicz pour le théâtre et la tradition orale l’a menée tout naturellement au conte. Cette artiste s’exprime aussi bien en français et en anglais qu’en judéo-espagnol et en espagnol, sa langue maternelle. Pour elle, conter est une façon de partager avec l’autre son patrimoine et son humanité. C’est aussi sa manière de suspendre le temps, de triompher du quotidien et de toucher au ravissement de la vie.

La marraine : Rima Elkouri

Née à Montréal, Rima Elkouri est journaliste au quotidien La Presse et auteure. Lauréate du prix Jules-Fournier du Conseil supérieur de la langue française du Québec et du prix Judith-Jasmin, elle a publié en 2014 le recueil Pas envie d’être arabe (Somme toute). Son premier roman, Manam (Boréal, 2019), est un regard de l’intérieur sur le génocide arménien et l’importance de témoigner. Après avoir rejoint plusieurs milliers de lectrices et de lecteurs et séduit la critique, il sera publié en espagnol et en anglais.

X