Les pieds palmés

Les pieds palmés

Un conte traditionnel irlandais

Cet homme était seul. Lorsqu’il voit une sirène danser sur la plage, il veut tant la garder près de lui qu’il vole sa cape, l’emprisonnant ainsi sur terre. La sirène devient son épouse et donne naissance à deux enfants. Mais elle n’arrête jamais de chercher. Et voilà qu’un jour, son fils trouve la cape enfouie dans une botte d’avoine…

Ce conte qui existe dans presque toutes les cultures orales du monde explore le déchirement d’une femme entre son indépendance et l’amour de ses enfants. Mais à un autre niveau, le conte montre comment les humains tentent de domestiquer ce qui devrait demeurer sauvage…

Bande-annonce du conte

Le conteur : Mike Burns

Né dans le sud-ouest de l’Irlande, Mike Burns livre des contes en public pour la première fois à l’âge de neuf ans. Il fait connaître à travers le monde des centaines de contes du répertoire de son père Conny et de sa grand-mère Nell. Comme l’écrit si bien Christian-Marie Pons : « Même quand il les dit en français, c’est la langue de Gaël qu’on entend, avec le vent des fils d’Oïchin, le sel des mers celtes, l’âcre noir de la tourbe, l’or liquide des orges vieillies et cette ampleur du temps où les dieux se mêlent aux hommes. »

La marraine : Sophie Malavoy

Sophie Malavoy est communicatrice scientifique depuis plus de 35 ans. Elle a dirigé le Cœur des sciences de l’UQAM jusqu’au 31 mars dernier. Ingénieure de formation, elle fut auparavant réalisatrice à l’émission Découverte de Radio-Canada, journaliste et réalisatrice aux émissions télévisées de Télé-Québec Zone X et Zone Science et directrice et rédactrice en chef du magazine Interface de l’Acfas. Elle est également l’auteure du Guide pratique de vulgarisation scientifique.

X